Accueil » Assemblée Nationale » Ces avancées permises par la réforme des retraites
Ces avancées permises par la réforme des retraites

Ces avancées permises par la réforme des retraites

La contestation du projet de loi de réforme des retraites s’est focalisée sur l’augmentation de la durée de cotisation, qui implique des efforts demandés à tous. Mais ce texte, qui a pour vocation de pérenniser le système par répartition auquel nous sommes tous attachés, est loin d’être la régression sociale annoncée par certains. Comme la plupart de mes camarades socialistes, j’ai voté pour ce projet de loi, car il prend en compte des inégalités et injustices trop longtemps mises de côté. Voici comment la réforme des retraites peut vous faire profiter de ces avancées:

Pour les jeunes :

  • Permettre aux apprentis et jeunes en alternance de valider tous leurs trimestres d’apprentissage
  • Mettre en place un tarif préférentiel de rachat de trimestres d’études
  • Permettre une comptabilisation des stages dans la durée de cotisation

Pour les femmes :

  • Prise en compte complète des congés maternité dans la durée de cotisation
  • Validation de trimestres de cotisation pour les petits temps partiel, majoritairement occupés par des femmes : 150 heures nécessaires par trimestre au lieu de 200, et reports possibles pour les années suivantes
  • Refonte de la majoration de pension pour enfant à partir de 2020 pour une majoration forfaitaire par enfant

Pour les salariés ayant occupé une fonction pénible :

  • Création du compte personnel de prévention de la pénibilité, qui devrait concerner 20% des salariés du privé
  • L’accumulation de points sur ce compte permettra de financer soit une formation dans le cadre d’une reconversion dans un secteur moins pénible, soit un maintien de salaire lors d’un passage à temps partiel en fin de carrière, soit des trimestres supplémentaires de retraite pour pouvoir achever sa carrière plus tôt.
  • Les 10 facteurs de pénibilité reconnus par les partenaires sociaux sont les suivants : manutention manuelle de charges lourdes, postures pénibles, vibrations mécaniques, agents chimiques dangereux, activités en milieu hyperbare, températures extrêmes, bruit, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif.

Pour les personnes handicapées et leurs aidants :

  • Abaissement de 80% à 50% du taux d’incapacité requis pour pouvoir liquider sa pension à taux plein dès 55 ans.
  • Avec le même critère, permettre l’accession à une pension à taux plein dès 62 ans au lieu de 65
  • Majorer la durée d’assurance d’un trimestre par période de 30 mois de prise en charge à temps complet pour les personnes aidantes, suppression pour les aidants familiaux de la condition de ressources pour la validation des périodes d’aide

Pour les carrières heurtées et les petites pensions :

  • Assimilation, à partir de 2015, des périodes de formation professionnelles à des périodes d’assurance (dans les mêmes conditions que le chômage indemnisé)
  • Amélioration des pensions agricoles : garantie de 75% du SMIC pour une carrière complète et attribution de points aux conjoints collaborateurs
  • Relèvement de 1028 à 1120€ du minimum contributif
  • Calcul unique à partir de 2016 pour les polypensionnés

Pour en savoir plus, visitez le site spécialement consacré à la réforme des retraites et ses implications pour les assurés: retraites.gouv.fr