Accueil » Communiqués » Avortement: Le droit à l’information
Avortement:  Le droit à l’information

Avortement: Le droit à l’information

IVGEn septembre 2013, à l’occasion de la journée mondiale pour l’avortement sûr et légal, le Gouvernement lançait le site ivg.gouv.fr.

Ce site garantit l’accès à une information claire, accessible, objective et de qualité sur l’avortement sur Internet. Il permet à toutes les femmes confrontées à une grossesse non désirée de faire leur choix de manière éclairée, alors que de nombreux sites d’organisations opposées à l’avortement délivrent une information orientée, fallacieuse et culpabilisante sur l’avortement.

Dès sa création, j’ai soutenu cette démarche et je me félicite aujourd’hui de la fréquentation du site qui témoigne du besoin réel en la matière : en effet, en une année, plus d’1,2 million de pages ont été vues sur le site, pour plus de 436 000 visites.

Ce dispositif atteste de la détermination du Gouvernement à agir pour garantir l’exercice effectif  par les femmes de leur droit à disposer de leur corps.

Marisol Touraine s’est engagée dès 2012 pour renforcer ce droit, en permettant le remboursement à 100% de l’IVG et la revalorisation de 50% du tarif de l’IVG chirurgicale pour les établissements hospitaliers.

Une instruction de la ministre a publiée chaque été pour rappeler aux agences régionales de santé leur obligation de garantir la qualité de l’accès à l’information, de l’orientation et  de la prise en charge des femmes souhaitant avorter.

La loi du 4 août 2014 concrétise encore un peu plus le droit des femmes à disposer de leur corps : la référence obsolète à la situation de détresse des femmes souhaitant avorter a été supprimée et le délit d’entrave à l’IVG a été étendu à l’information sur l’IVG.

>>> Communiqué – 1 an pour le site d’information sur l’avortement