Accueil » Assemblée Nationale » Journée internationale de lutte contre l’excision
Journée internationale de lutte contre l’excision

Journée internationale de lutte contre l’excision

Je m’associe pleinement à la journée internationale de tolérance zéro à l’égard de toutes les mutilations sexuelles féminines. Je rappelle que ces mutilations sont un crime puni par la loi, ce sont de graves atteintes à la dignité, à l’intégrité et à la vie des femmes.

Aujourd’hui ces mutilations sexuelles féminines concernent encore 125 millions de femmes dans plus de la moitié des pays d’Afrique et du Moyen-Orient où se concentrent ces pratiques. Elles existent également dans certaines communautés en Asie, en Amérique du Sud et en Europe selon les diasporas. Environ 53 000 femmes mutilées vivent en France. La France reste le premier pays d’asile pour les victimes d’excision.

Des efforts doivent être faits pour alerter le grand public et le sensibiliser sur ces pratiques dangereuses et leurs graves conséquences qui touchent à la santé des femmes.

Les infections sont multiples, les douleurs continuelles s’accompagnent de traumatismes psychologiques, et les accouchements difficiles peuvent entraîner la mort.

Ces pratiques ne sauraient être justifiées par la culture, la coutume, la religion, la tradition ou le «prétendu honneur ».

La France se doit d’être vigilante sur son territoire et soutenir dans le monde les acteurs qui œuvrent contre ces pratiques. Aussi, je condamne fermement ces actes de violence et de violation des droits fondamentaux des filles et des femmes.

>>> Communiqué – Journée de lutte contre l’excision