Accueil » Communiqués » Le « Double assassinat » de Camille Lepage en Centrafrique
Le « Double assassinat » de Camille Lepage en Centrafrique

Le « Double assassinat » de Camille Lepage en Centrafrique

Je tiens à exprimer ma réelle tristesse quant au décès de la photojournaliste Camille Lepage, 26 ans, qui effectuait un reportage en République Centrafricaine.

Le corps de cette dernière a été retrouvé lors d’une patrouille de la force Sangaris, à l’occasion d’un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka, dans la région de Bouar, à l’ouest du pays.

Le Chef de l’Etat François Hollande a demandé l’envoi immédiat sur le site du drame d’une équipe française et de la police de la force africaine déployée en RCA.

Le conseil de sécurité de l’ONU a condamné fermement mardi le meurtre et a réclamé une enquête aux autorités centrafricaines.

Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote.

Il ne saurait y avoir d’impunité pour ceux qui s’en prennent aux journalistes car il s’agit bien là d’un « double meurtre ». Le meurtre d’une jeune femme faisant son travail de photojournaliste et le meurtre de la liberté fondamentale d’information à laquelle chacun doit pouvoir prétendre.

>>> Le « double assassinat » de Camille Lepage en Centrafrique