Accueil » Assemblée Nationale » Le Ruban Blanc
Le Ruban Blanc

Le Ruban Blanc

IMG_1608Particulièrement sensible à la campagne nationale « stop aux violences faites aux femmes », j’arbore aujourd’hui le symbole du ruban blanc.

Violences conjugales, harcèlement, violences psychologiques, physiques viols ; agressions sexuelles, mariages forcés, excision, autant d’actes qu’il convient de combattre en France comme partout dans le monde.

La lutte contre les violences réclame la mobilisation de toutes et tous pour informer, dénoncer et mieux protéger les femmes qui en sont victimes. En France, pour l’année 2013, une femme décède tous les trois jours et 121 femmes sont décédées en une année, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon.

En cette journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, tiens à réaffirmer mon fort engagement en la matière.

La loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes, promulguée en août 2014, vise à combattre par des moyens concrets les violences faites aux femmes dans la sphère privée. La loi prévoit notamment la généralisation du téléphone « grand danger ». A partir du 1er décembre, il sera proposé à toutes celles que la justice estime en danger.

Le dispositif vient d’Espagne : un téléphone avec un bouton spécial à tirer au cas où l’homme violent brave une interdiction légale d’entrer en contact avec son ex-compagne. Une fois le bouton actionné, une plateforme de téléassistance reçoit l’appel, le localise et sollicite immédiatement la police. Il a déjà été testé dans treize départements français, dont la Seine-Saint-Denis où l’expérience a débuté il y a cinq ans.

Ce déploiement fait partie du plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016) qui prévoit aussi le développement de dispositifs pour faciliter les dépôts de plainte, 1650 solutions d’hébergement d’urgence supplémentaires d’ici 2017, ou un meilleur accueil des femmes étrangères fuyant les violences.

Je tiens également à souligner les premières réalisations du 4ème plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes dont on mesure déjà les effets positifs. Grâce au renforcement du numéro unique dédié aux femmes victimes de violence (le 3919), on constate une augmentation du nombre d’appels traitables reçus qui est passé de 4 000 par mois en 2013 à 7 000 en 2014.

Ces chiffres confortent le Gouvernement dans son action et nous montrent qu’il existe des moyens concrets et efficaces pour accompagner et protéger les victimes.

>>> Communiqué – Ruban Blanc