Accueil » Communiqués » Le titre de « colibri du mois » au comité de jumelage de Quetigny

Le titre de « colibri du mois » au comité de jumelage de Quetigny

Comité de jumelage

Pourquoi le « colibri du mois » ?

Ce nom se réfère à une légende amérindienne, qui se déroule dans une forêt. Un arbre prend feu, puis un autre, et rapidement c’est toute la forêt qui s’embrase. Apeurés, les oiseaux s’envolent, et tous les animaux fuient. Tous, sauf un petit colibri. Lui se dirige, en battant les ailes le plus rapidement qu’il peut, vers la rivière la plus proche. Il y plonge son bec, y aspire une goutte, qu’il s’empresse de porter sur les flammes, malgré la chaleur et l’ampleur du désastre. Étonnés, les autres animaux s’approchent et l’interpellent :

« Que fais-tu ? Penses-tu sérieusement que tu peux éteindre cet incendie à toi tout seul ? Tu ne peux pas y arriver, c’est bien trop gros ! »

« Je sais, réponds le colibri. Mais moi au moins je fais ma part ! »

Pour janvier, je décerne ce titre à l’association de jumelage entre Quetigny et Koulikoro (Mali) après l’envoi d’un camion destiné à la gestion de déchets.

Le Comité de jumelage de Quetigny (jumelagequetigny.org)

Le comité de jumelage trilatéral (Quetigny-Bous-Koulikoro) a permis de mener de nombreux projets : gestion d’une bibliothèque, forage d’eau potable, échanges de jeunes, santé pour les femmes…

Projet de soutien à la gestion des déchets à Koulikoro

Il n’y a pas, à Koulikoro, de gestion à l’échelle municipale des déchets, menant à une certaine insalubrité de quartiers de la ville.

En dialogue avec les partenaires maliens, le comité a pu définir les lignes d’un projet de gestion globale des déchets à Koulikoro.

Ce projet passe notamment par la mise à disposition par le comité de jumelage d’un camion destiné à la gestion des déchets. La municipalité de Koulikoro organisera ainsi un ramassage régulier dans des quartiers prioritaires.

Le financement est assuré par le Comité de Jumelage de Quetigny, le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, l’Assemblée Nationale via Kheira Bouziane, le Conseil Régional de Bourgogne, le Crédit Mutuel Quetigny-Chevigny, et la Ville de Quetigny.

Il ne s’agit que d’une étape qui s’inscrit dans le cadre d’une véritable prise de conscience de l’intérêt du sujet par la ville de Koulikoro. Peu à peu, le projet doit être consolidé et étendu à l’ensemble des quartiers de la ville.

Un grand bravo à tous les bénévoles impliqués !