Accueil » Assemblée Nationale » Mobilisation républicaine pour la jeunesse et l’égalité des territoires
Mobilisation républicaine pour la jeunesse et l’égalité des territoires
Crédits: Présidence de la République

Mobilisation républicaine pour la jeunesse et l’égalité des territoires

Je me réjouis des annonces du Président de la République lors de sa conférence de presse, qui confortent la mobilisation de l’ensemble du gouvernement pour la Priorité jeunesse et l’égalité entre les territoires.

Aux côtés de l’école, l’action pour l’égalité entre les territoires et le service civique sont posés comme les piliers de la cohésion nationale.

Le premier levier d’action du Vivre ensemble est d’engager une politique du peuplement volontariste, en renforçant les pouvoirs des préfets et en durcissant les sanctions contre les collectivités qui ne respectent par la loi SRU sur le logement social. C’est à cette condition que la mixité sociale pourra devenir une réalité.

Le deuxième levier est le développement économique des quartiers. La création d’une agence nationale de développement économique des territoires, destinée à soutenir l’emploi et la création d’entreprises, condition sine qua non pour casser les « ghettos » est en ce sens une très bonne nouvelle.

Le troisième levier est un accompagnement renforcé des jeunes en redonnant aux associations les moyens d’exercer leur rôle fondamental de prévention et d’éducation auprès de l’ensemble de la jeunesse, grâce notamment à une augmentation de leurs crédits.

L’Etat participera directement à cet accompagnement, au travers de deux dispositifs ayant fait leurs preuves :

  • le service militaire adapté ;
  • et quatre nouveaux EPIDE (Etablissements Publics d’Insertion de la Défense) complèteront l’offre éducative et d’insertion proposée aux jeunes.

Le quatrième levier est le service civique universel. A partir du 1er juin 2015, tous les jeunes de moins 25 ans qui en feront la demande pourront s’engager en service civique, et faire l’expérience du vivre ensemble, de la citoyenneté, de l’intérêt général. 150 à 160.000 missions seront ainsi proposées dès cet été au sein d’associations, de collectivités territoriales, dans les établissements publics et dans les services de l’Etat. Le renforcement annoncé des moyens de l’Agence du Service Civique permettra de concrétiser cette ambition.

Enfin, la création de la réserve citoyenne permettra à tous les Français –jeunes et moins jeunes-  qui le souhaitent de s’engager pleinement au service de la République. Les acteurs des mouvements d’éducation populaire et du tissu associatif y tiendront une place essentielle.

>>> Communiqué – Mobilisation républicaine