Accueil » Assemblée Nationale » Report de l’examen de la loi sur l’Autorité Parentale et l’Intérêt de l’Enfant
Report de l’examen de la loi sur l’Autorité Parentale et l’Intérêt de l’Enfant

Report de l’examen de la loi sur l’Autorité Parentale et l’Intérêt de l’Enfant

Actu ANLa  discussion de la proposition de loi Autorité Parentale et Intérêt de l’enfant n’a pu aboutir cette semaine en raison des contraintes du calendrier parlementaire et surtout de la stratégie d’obstruction de quelques députés UMP.

Ce texte qui apporte aux familles des sécurités nouvelles reste bien entendu d’actualité et bénéficiera d’une nouvelle inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale pour son adoption prochaine.

Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, s’y est engagée avant la levée de la séance.

L’adoption de cette proposition de loi pourra être ralentie par les arguments et les comportements les plus réactionnaires mais elle ne pourra être entravée.

Les familles attendent les mesures que nous aspirons à faire entrer dans notre droit tels que le principe de la résidence des enfants aux domiciles de chacun des deux parents, la reconnaissance du rôle des beaux parents, le développement de la médiation familiale et l’amélioration des conditions du recueil de la parole des enfants par le juge aux affaires familiales.

Et malgré les réjouissances trop hâtives de certains notamment Christine Boutin, cette PPL sera adoptée et répondra aux difficultés quotidiennes rencontrées par les familles actuelles.

>>> Communiqué – Autorité parentale