Accueil » Assemblée Nationale » Une nouvelle politique pour les jeunes

Une nouvelle politique pour les jeunes

François Hollande lors de la campagne de l’élection présidentielle a souhaité que la jeunesse retrouve confiance en l’avenir.

Les jeunes ont besoin de voir leur situation s’améliorer en matière de formation, de lutte contre le décrochage scolaire, d’emploi, d’autonomie, de logement, de santé et de valorisation de l’engagement des jeunes.

En Côte d’Or, 16,4% des jeunes sont au chômage (la moyenne nationale étant de plus de 24%). Il faut donc fournir un effort particulier en matière de lutte contre le chômage et de soutien à la création d’emploi. C’est pourquoi, les emplois d’avenir ouvriront aux jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés, la possibilité d’accéder à une première expérience professionnelle pour une durée maximum de 3 ans, tout en bénéficiant d’une formation leur permettant d’acquérir des compétences professionnelles.

Une partie des emplois d’avenir est destinée à pourvoir des postes dans l’Education nationale. Il s’agira d’emplois à temps partiel, réservés à des étudiants qui se destinent à des métiers d’enseignement.

Le gouvernement a adopté lors du Conseil Interministériel de la Jeunesse du 21 février 2013, la nouvelle politique « priorité jeunesse », qui réforme en profondeur l’action publique destinée aux jeunes. Dorénavant il y aura une cohérence des actions des différents ministères en direction des jeunes et cela se retrouvera au niveau régional, où chaque Préfet de région aura la responsabilité de suivre les modalités et l’effectivité de la mise en œuvre des mesures gouvernementales, en liaison avec les acteurs locaux et les collectivités locales.